l’intralogistique correspond à «l’organisation, le pilotage, la réalisation et l’optimisation des flux de matériels internes à l’entreprise, des flux d’information ainsi que du transbordement de marchandises dans l’industrie, le commerce et les dispositifs publics». Cela comprend toutes les activités physiques au sein d’une usine, d’un entrepôt, d’un centre de distribution ou de traitement des commandes incluant les processus de réception, stockage, tri, préparation de commandes, emballage, expédition, chargement et transbordement.

On peut également approfondir en détaillant les techniques permettant d’optimiser, d’automatiser, d’intégrer et de gérer les flux logistiques de produits avec les flux d’information associés.

L’intralogistique demande une expertise pluridisciplinaire incluant des cœurs de métier très diverses :

  • La planification stratégique et la conception logistique
  • L’ingénierie et l’analyse des process
  • La conception des équipements et l’automatisation (rayonnage dynamique)
  • La conception de systèmes, leur intégration et implémentation
  • La maîtrise de la technologie de la manutention automatisée et manuelle (appareils, équipement,stockage, convoyeur et tri)
  • L’ingénierie industrielle, mécanique, et électrique
  • La maîtrise de la technologie des systèmes d’information
  • L’ingénierie, la conception et le développement logiciel
  • La conception et le design de bases de données
  • Le management de projet

Les solutions intralogistiques vont bien au-delà utilisant des technologies et des outils de guidage pour les opérateurs de centres logistiques dans des opérations spécifiques telles que la réception, le picking et l’expédition.

Véritable gisement de valeur ajoutée pour les clients qui se concrétise par un haut niveau de qualité de service, de performance en délai et en réactivité, l’intralogistique, considérée jadis comme un simple « poste » nécessaire qui devait suivre la production et permettre d’acheminer les produits, est devenue une fonction essentielle : c’est là que se joue la rentabilité de l’entreprise par l’optimisation des capacités de production, des stocks et des coûts de distribution.

Elle est désormais au centre des projets de configuration des systèmes de production et de préparation de commandes pour accéder à un haut niveau de compétitivité.